Cetanou


GIEC IPCC rapports

Le GIEC – Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat ou en anglais IPCC – Intergovernmental Panel on Climate Change, est un organisme intergouvernemental regroupant à tous les pays membres de l’ONU. Créé en 1988 par l’OMM – Organisation Météorologique Mondiale et le PNUE – Programme pour l’Environnement des Nations Unies, le GIEC siège à Genève.

Le site officiel IPCC est en anglais – une traduction en langue française est en cours

Ses rapports synthétisent les travaux publiés de milliers de chercheurs analysant les tendances et prévisions mondiales en matière de changements climatiques.

Depuis plus de 30 ans, des scientifiques du monde entier alertent sur l’impact de l’activité humaine et industrielle et les conséquences climatiques y afférentes.

Plusieurs centaines de scientifiques et experts réunissent leurs expertises et analyses pour établir un état des lieux de la planète. Le GIEC – IPCC  élabore des Rapports thématiques sur les causes, risques et impacts du dérèglement climatique afin de sensibiliser et orienter les décisions des états pour préservation de la planète, ses ressources, son écosystème, la fonte des glaciers, la montée des eaux et les 680 millions de personnes menacées, la disparition des espèces animales et végétales…

Le but de ces rapports est d’orienter les décisions des Nations pour lutter et contre un dérèglement climatique irréversible.

Force est de constater que malgré des Rapports du GIEC alarmants, malgré les recommandations vitales préconisées, malgré les Accords de Paris, les COP, malgré des engagements d’action sine die… Les dirigeants ne tiennent pas compte de l’état d’urgence pour la Planète et continuent leurs politiques de croissances exponentielles dominée par les finances.

Les rapports du GIEC sont publiés en anglais, leur traduction en français est disponible quelques temps après. Vous trouverez dans la colonne de gauche, les rapports du GIEC et français et communiqués de presse.

 

Mobilisation mondiale face à l’inaction des gouvernements

Face à l’inaction des dirigeants, la Mobilisation mondiale se soulève pour exiger des actions immédiates. Dans le monde entier, les population se mobilisent par des Grèves et Marches pour le Climat, l’organisation d’actions citoyennes et d’opérations de désobéissance civiles non violentes.

A La Réunion plusieurs Marches pour le climat ont été organisées et nombreux groupes réunionnais, associations, collectifs et initiatives citoyennes sont mobilisés et se rassemblent pour le climat.

Cetanou… à nous d’agir : Agir au quotidien, chacun avec ses moyens et des gestes simples. On ne parle pas de revenir à l’âge de pierre mais de prendre conscience, réfléchir à notre consommation pour notre santé mais aussi pour son impact environnemental. En parcourant le site vous trouverez plein de solutions alternatives, faciles à mettre en place dans tous les foyers.

Changer à notre niveau peut sembler dérisoire mais si demain nous sommes 100 000 à le faire, puis 1 000 000, si tous les citoyens adoptent une consommation écoresponsable dans tous les territoires… l’impact sera considérable.

Soyons tous, à La Réunion, des faiseurs de changement